Comment traiter l’air contre le COVID-19 en milieu industriel ?

Pandémie de coronavirus 2019-2020 - Maladie du coronavirus 2019

Aujourd’hui pour contrer la prolifération du covid-19, le respect de la distance de sécurité sanitaire et le port de cache-nez médical ne suffisent pas . Il faut aller plus loin, car la contamination par aérosol s’intensifie de jour en jour surtout en milieux industriels. Cependant, la purification de l’air serait une bonne alternative pour limiter sa contamination par aérosol. 

Purifier l’air avec les filtres HEPA

Plébiscités par l’ANSES, les filtres HEPA de niveau 13 à 16, ont la capacité de filtrer les particules qui ont une taille inférieure au micron. De ce fait, toutes les particules de petite taille qui échappent aux masques seront capturées par ces filtres d’air. 

Pour un bureau de 46,5 m2 de superficie, avec une hauteur sous plafond de 2,5 m, il est recommandé d’utiliser le purificateur HEPA qui est doté d’un débit de 8,5 m3 par minute. Pour des pièces dont les dimensions dépassent celles préconisées précédemment, il est recommandé d’opter pour plusieurs purificateurs et d’en disposer dans différents endroits du bureau.

Il est donc recommandé de faire usage des purificateurs d’air à filtres HEPA dans vos bureaux, afin de limiter la prolifération du virus de la covid-19 dans votre pièce. Vous devez donc renouveler votre climat intérieur chaque 5 heures par jour et tous les matins avant d’intégrer la pièce. 

Comme cela le virus ne trouvera pas de place dans vos locaux ! Notez qu’il est nécessaire de savoir bien disposer le purificateur HEPA dans la pièce afin de profiter de l’efficacité du dispositif. Voici donc comment le disposer :

  • il se place à hauteur de la respiration des occupants du bureau ;
  • ne placez pas le purificateur derrière un obstacle ou sur le sol afin que son flux d’air fonctionne bien ;
  • ne l’utilisez pas comme un ventilateur pour que le nuage d’aérosol ne se déplace pas dans le bureau et ne contamine vos collègues.

Purifier l’air avec des plantes intérieures

Il a été attribué à la plante intérieure, la capacité de purifier l’air de vos pièces. Grâce à la photosynthèse des plantes intérieures, elles arrivent à capturer les mauvaises particules telles que le COV et aussi les particules du virus Covid-19. Elles nourrissent votre intérieur de CO2 et les débarrassent des éléments nuisibles.

Il est important de savoir que la portée d’une plante intérieure dans la purification de votre intérieur est faible. Pour une pièce assez grande, il va vous falloir assez de plantes pour assurer la purification de cette dernière. 

Certains réalisent des petits jardins dans leur bureau ou un espace en gazon pour faire du golf. Voici quelques plantes recommandées pour purifier l’air de vos pièces :

  • le golden Pothos ;
  • le Peace Lily ;
  • la Lady Palm ;
  • le Spider Plant.

Ioniser vos pièces avant nettoyage

Les particules du virus Covid-19 circulent dans l’air. Grâce à l’ionisation de l’air, ces particules peuvent être neutralisées. En effet, lorsqu’on émet les ions négatifs dans l’air, ces derniers seront attirés par les ions positifs. Les ions positifs étant déjà dans l’air, ils attirent statiquement les ions négatifs. Ensuite, les deux éléments deviennent un seul composé en devenant un composé négatif. Une fois négatif, le composé est influencé par leur poids puis tombe au sol.

Le même procédé se produit avec toutes les particules existant dans l’air, dès que l’ion négatif y est émis. Grâce au phénomène électrostatique, toutes les particules existantes seront toutes neutralisées au contact des ions des virus y compris celui de la covid-19. Une fois neutralisés, ils seront alourdis et se précipiteront au sol.

En quelques heures seulement, l’émission des ions négatifs dans l’air purifie votre bureau. Elle inhibe la prolifération des virus et maladies infectieuses dans l’air. Il est donc recommandé d’effectuer l’ionisation de vos bureaux au moins 2 heures avant le nettoyage du sol. 

Pour émettre naturellement les ions négatifs dans votre pièce afin d’assainir l’air de cette dernière, vous pouvez utiliser des purificateurs d’air. Cet appareil existe sur le marché sur différentes puissances et débit d’air. Pour choisir le plus adapté à votre pièce, un avis professionnel vous sera d’une grande utilité. Notez que plus la pièce est grande plus le débit d’air à fournir le sera aussi.

Installez un mur végétal dans votre entreprise 

À l’extérieur de votre pièce, il sera difficile de pouvoir purifier l’air. Installez des centaines d’arbres n’est pas une option facile à effectuer également. Pour assainir alors son air extérieur, la start-up allemande Green City solution a mis en place un mur végétal de 16 m2. 

Ce mur végétal à la capacité de filtrer la quantité de particules dans l’air que peuvent filtrer 275 arbres ! Il a été doté de 1600 plantes en fonction des conditions locales. Le mur végétal ou encore City tree en anglais peut filtrer les particules fines, le dioxyde d’azote et aussi les particules du virus de la Covid-19.

Pour ceux qui vont l’installer à l’intérieur de la pièce, ils peuvent profiter de certains avantages de ce dernier. Il rafraîchit l’air dans un rayon d’environ 5 m. Il dispose également de deux bancs de part et d’autre du dispositif et est doté d’un panneau solaire, qui lui permet de capter les eaux de pluie pour son arrosage. Ce mur est beaucoup répandu un peu partout dans le monde à moindre coût.

Utilisez un robot purificateur d’air

En cette période où la Covid-19 menace le monde entier, il a été mis en place un robot neuro-inspiré interactif appelé Diya one par la startup Partnering 3.0, afin de purifier l’air en entreprise. Il s’agit d’un robot qui a la capacité d’apprendre et d’interagir avec son environnement. 

Doté de plusieurs capteurs, il peut enregistrer les données suivantes lors de son déplacement : le confort thermique, la qualité du climat intérieur, le niveau de luminosité et de bruit. 

Ces données ainsi enregistrées sont analysées et stockées dans un cloud. Elles seront ensuite restituées sous la forme d’un canevas afin de suivre la performance de Diya One. Après analyse des données enregistrées par le robot, ce dernier lance des commandes à la centrale d’air pour baisser ou augmenter la climatisation ; Signaler aux managers des problèmes d’éclairage et pousser les collaborateurs à baisser le volume sonore. 

Mieux que ça, grâce à ses solides capacités d’analyse, il est muni de filtres qui peuvent retenir 99,95 % des polluants de l’air, des allergènes et des virus, sans oublier le virus de la covid-19. Il avale des particules fines, tous les résidus de produits allergisants et restitue de l’air purifié. Il assainit votre air intérieur.

Contrôler soi-même l’air de son bureau

Dans le cas où vous n’êtes pas en mesure d’appliquer les méthodes précédemment citées, il existe d’autres alternatives afin de traiter l’air contre la covid-19. Avant d’utiliser cette alternative, vous devez vous assurer que votre système de ventilation fonctionne à merveille et que vous ne partagez pas l’air avec d’autres pièces. Dans ce cas il faut :

  • maintenir la porte de votre bureau fermée et étanche ;
  • respecter les mesures barrières ;
  • aérer régulièrement la pièce ;
  • vérifier que la pression de l’air dans votre pièce est nul ;
  • sanctuariser un espace dans votre pièce pour vous permettre de vous désinfecter.

En somme, les différentes méthodes détaillées plus haut sont toutes complémentaires. Vous pouvez donc commencer par la plus abordable pour vous.

Publié le
Catégorisé comme industrie